marți, 22 mai 2012

"...finalement il n’y a que le cauchemar qui reste" - Oliviu Crâznic


Vous savez que je ne critique pas. Je prête attention à un livre uniquement lorsqu’il me plait trop. Et « …finalement il n’y a que le cauchemar qui reste » écrit par Oliviu Crâznic, est exactement le genre de roman fantaisie –« dark fantasy » plus précisément- qui crée une dépendance, qui rend accro.

Enfin un livre qui ne ne fait pas l’éloge des vampires, mais qui révèle  leur vraie nature.
Enfin un livre qui dépeigne bien une époque, des stéréotypes et des craintes de manière tout à fait plausible. Voici quelque chose qui me réveille de l’engourdissement et qui, je le sens, m’influencera pour longtemps.

Le danger dans ce roman n’est pas « sexy », comme l’on peut trouver actuellement dans presque tout ce qui se vend le mieux sur le marché du genre : la saga « Twilight », la série « Vampire Academy », « La maison de la nuit » etc.

Attention, je ne dis pas que ces romans ne sont pas bons, bien au contraire, je les trouve intéressants, captivants, mais… c’est à-peu-près tout. Si jamais je me trompe, ne m’en veuillez pas, faite-le moi savoir.

Si vous êtes passionnés de mystère, des vampires, lycanthropie et autres phénomènes bizarres qui tiennent du monde des ténèbres, alors là, vous devez compter le livre « …finalement il n’y a que le cauchemar qui reste » parmi ceux de votre bibliothèque. Ce roman cache, ou bien te fais découvrir plus que ce que tu n’oserais croire.

L’impressionnante postface –et croyez moi, elle est réellement impressionnante !-éclaircit tout ce que vous risquerez de ne pas comprendre.

Plus encore, il est même possible qu’après avoir lu ce livre, vous soyez convaincus de l’existence de certains êtres qui en temps normal ne devraient hanter que votre imagination.

C’est tout ce que je vous dis. Pour le reste…, découvrez-le par vous-mêmes !

Raluca Băceanu

0 comentarii:

A apărut o eroare în acest obiect gadget

Moon Phase